magique coincidence
  

magique coincidence

Sainte-Anne, Martinique le 15/10/2010

 

Depuis que notre décision de partir a été prise, nous n’avons cessé de ressentir le besoin de nous expliquer envers nos proches, de justifier notre démarche en même temps  traduire par des mots simples  le véritable sens de notre départ.  Malgré l’envie d’expliquer ainsi  nos propos, cette lettre idéale sera encore inachevée  à la date de notre départ en navigation, cependant avant de quitter la Martinique nous décidons de mouiller dans la jolie baie de Sainte Anne,  et c’est en haut du chemin de croix du village que nous trouverons  dans une petite chapelle une vieille page abimée  par le soleil, qui nous remplira d’émotion car son texte en quelques mots interprétait  parfaitement notre ressentis  pendant que nous avions une superbe  vue sur la baie et sur notre bateau au mouillage.

Nous avons trouvé cette coïncidence amusante et cela nous à fait réfléchir, voici le texte en question.

« FAIRE LE VIDE POUR MIEUX RENAITRE »

« l’excès envahit insidieusement notre existence : toujours plus d’activités, d’achats, de sollicitations [ …]on vit dans le trop plein[…]  Dans ce vertige du « trop consommer » Plus on achète, plus on doit s’occuper de ce qu’on possède donc moins on a de temps sans contrainte.

On réalise vite que même les objets qui étaient censés nous libérer ou nous faire « gagner du temps » se retournent contre nous : nos portables et nos écrans domestiques nous aspirent  et nous empêchent de regarder le ciel ou les arbres ou même nos enfants,.. Les infos tous azimuts nous fournissent des opinions «  prêt à porter »  et atrophient notre faculté de « penser par nous même ».

Ainsi vit l’homme occidental,… peu à peu notre esprit est aussi chargé que nos  chariots du week-end.

Comment s’en sortir ?

Les « je change de vie, je vends tout et je me tire ailleurs… » ces   « tout ou rien » […] ne sont pas forcément les solutions plus efficaces, car ils ne démarrent pas d’un changement  intérieur mais ils l’attendent  comme la conséquence d’une décision  drastique.

C’est plus probablement par petites touches qu’on allège sa vie en comprenant d’abord de quoi est fait ce trop plein qui nous coûte tant. On peut […] s’exercer en douceur à certaines formes d’abstinence en apprenant à renoncer […] par exemple […]des  «jours sans achats » d’autre « sans tabac » ;[…]apprendre à laisser passer les gens pressés, à éteindre la télévision[…]

 « diminuer ses consommations et ses distractions permet de se concentrer sur l’essentiel , lorsqu’il observe un temps de silence l’homme s’abstient d’agir pour laisser sa « vérité » agir en lui.

Etrange non ??? cela nous donne à refléchir… méme si nous  avon s choisi la methode la moins conseillée !!!...

 

Commentaires

 Audrey
C'est un très joli texte, un très joli blog, une très belle expérience... Bref, un grand bravo pour ce fabuleux voyage, après lequel j'aimerais bien vous voir ! ;)

Une grosse bise à vous 4 et un très joyeux Noël à vous !



Autres récits de voyage

Autres Recits en Martinique